mercredi 6 mai 2020

Compromis de vente : les règles de cette démarche



Dans un compromis de vente, il y a deux parties qui sont concernés : le vendeur et  l’acquéreur potentiel. Ils sont donc tenus de passer un accord afin de sceller une éventuelle transaction immobilière. C’est une démarche dans laquelle ils s’engagent à respecter certaines conditions, notamment en rapport avec le prix de vente du logement, entre autres. De son côté, l’acheteur doit déposer une garantie qui est de 10 % du prix fixé. Évidemment, dans cette démarche, des documents tels que les diagnostics techniques, carnet d’entretien, etc. seront requis. Pour ce qui est de la signature, cela devra se faire devant un notaire.




Les points important d’un compromis de vente


Aucun commentaire:

Publier un commentaire